Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2013 5 20 /09 /septembre /2013 23:00

Souvenez-vous, Séraphine vien d'enterrer le vieux curé qui

l'avait recueillie....

 

Après l'enterrement, l' évêque

 

 

 

 

paysanne 6qui 'était déplacé, il avait une

réelle  amitié pour l'Abbé, s'approcha de Séraphine,

Voilà lui dit-il , je comprends ton chagrin et ton désarroi, aussi

voici ce que je te propose, tu peux entrer  au couvent de la

communauté des soeurs de St Charles

 

paysanne 9

 

, tu y seras bien traitée, et

peut-être  pourras-tu prendre le voile, si bien sûr tu te sens

"appelée par Dieu" , et si tu en a le désir et la vocation,.

 

Séraphine est touchée, elle se mouche et avec un sourire tremblant,

elle remercie le "Monseigneur", mais elle ne sait pas quoi répondre.

 

réfléchis  lui dit ce dernier, tu me donneras ta réponse dans quelques jours.

 

Et voilà ma Séraphine troublée, que faire? entrer au couvent un temps

pourquoi pas, mais y passer sa vie... cela demande une grande rélextion.

 

Elle s'en retourne au presbytère, il faut qu'elle s'occupe, elle va

commencer par mettre un peu d'ordre sur le bureau de l'Abbé,

et en soupirant , elle commence à trier les dossiers, les mets bien

en pile, soudain , une enveloppe blanche à son nom surgit

d'un amoncellement de notes griffonnées , étonnée, un peu

tremblante , elle se demande si elle doit l'ouvrir  là maintenant,ou bien

attendre un peu que l'émotion  qui la submerge se passe.

 

Séraphine est une femme, donc à ce titre , la curiosité va l'emporter,

d'un coup elle déchire l'enveloppe et là...... les mots dansent

devant ses yeux, elle se sent au bord de l'évanouissement, le fauteuil

de l'Abbé est juste derrière elle , elle s'y laisse tomber er relis la

lettre de cet Abbé qui, non, ce n'est pas possible, elle a mal lu,

mais non c'est écrit là noir sur blanc:


Ma très chère enfant,

je me permets de t'appeler ainsi car je suis ton père, je comprends ton

étonnement et sûrement aussi ta colère car j'ai obligé ta mère à

s'en aller très loin , en t'abandonnant, je te demande de m'accorder ton

pardon, tu vois j'ai essayé de me racheter en te recueillant, je t'en

supplie ma chère et tendre enfant, essaie de me pardonner. Ne

cherche pas ta mère elle est morte  il y a quelques années, elle était

nonne dans le couvent des Soeurs de St Charles, ces dernières

l'ont assistée jusqu'à sa fin, mais sans jamais savoir  notre histoire,

qui est aussi ton histoire.

Je t'embrasse très tendrement , et j'espère que comme toi Dieu me

pardonnera.

                                  Ton papa: Symphorien

 

Séraphine, blanche comme un linge, au bord de l'évanouissement, ne

sait plus où elle en est, elle qui a cherché si souvent qui était ses

parents n'est pas sûre du tout que cela lui fasse plaisir.

 

Elle n'a qu'une hâte s'en aller, elle fait très vite son baluchon

 

paysanne 2

et après avoir claqué la porte, sans un regard en arrière, elle s'en va.....

 

Mais rassurez-vous, du haut du ciel Symphorien qui a retrouvé la mère

de Séraphine, à eux deux ils vont la protéger et elle va avoir un

fabuleux destin, elle va rencontrer chez sa nouvelle patronne,

une dame de la Haute Bourgeoisie,  le fils  de cette dernière

complètement sous le charme de la belle, faisant fi des préjugés

se marira avec elle, ils eurent deux garçons.

 

Séraphine a pardonné à son père mais elle a gardé bien caché

le secret de l'Abbé Symphorien.

 

paysanne 3

 

Bon samedi.

 

 

bon-samedi-3.gif

 

18.04.12 pré 11MTH


Partager cet article

Repost 0
Published by marie des vignes
commenter cet article

commentaires

Marie 21/09/2013 17:18


Bien belle histoire..que n'autorisons nous pas le maraige des prêtes ! bonne soirée à toi

marie des vignes 21/09/2013 18:10



Tout à fait d'accord avec toi, l' Eglise a bien besoin d'évoluer quand on voit la désertification  des messe ici, je pense aller ce soir à la Messe à Bar, une commune assez grosse, si on est
une vingtaine ce sera tout le bout du monde  Bonne soirée  bisous MTH



NINIE 21/09/2013 15:17


Coucou Marie,


C'est une histoire qui, certainement, a bien dû exister...!!!


La vie de ces prêtres n'est pas toujours facile, quand on parle autour de nous, on se rend compte que beaucoup de  personnes  sont pour le mariage de prêtres.


On en reparle en ce moment...


J'aime beaucoup cette chanson (le curé) de M. Sardou qui je crois avait été censurée à l'époque.


Bon week-end et bisous.


NINIE

marie des vignes 21/09/2013 18:09



Coucou Ninie, j'ai discuté de ce sujet avec notre curé il n'y a pas longtemps, j'en ferrais peut-être un billet, mais moi, je suis pour le mariage des pr^tres. Bonne soirée  bisous MTH Ps:
je n'ai pas le souvenir de cette chanson, je vais la chercher.



Jean Marie 12 21/09/2013 13:52


bonjour Marie,ton article est superbe,chez nous en gironde il vas faire soleil et il fait même chaud,je te souhaite un très bon samedi,bises

marie des vignes 21/09/2013 13:54



Coucou Jean-marie, chez nous aussi il fait beau, je vais aller faire quelques photos dans les vignes avant les vendanges, celles-çi commenceront vraisemblablement  la semaine prochaine.
Bonne après midi  bisous MTH



Henri de Margaux 21/09/2013 10:40


Bonjour Marie,


Une bien jolie conclusion à ton histoire fort intéressante et toujours aussi aussi bien écrite. Le sujet du mariage des prêtre parait revenir à l'ordre du jour. Le Pape
François semble vouloir secouer le cocotier, attendons la suite. Bises bien amicales.


Henri.

marie des vignes 21/09/2013 13:17



Coucou Henri, je reviens de "chez toi" ton billet est fort pertinent et reflète bien la triste réalité. J'ai discuté l'autre jour avec notre curé  sur ce sujet, j'en ferais sans doute un
billet. Pour cet après-midi, je monte aux vignes faire quelques photos avant les vendanges, celles-çi sont prévues pour la fin de la semaine prochaine.  Bon après-midi sous le soleil ici,
bisous MTH



josse21 21/09/2013 10:20


Bonjour Marie,


Ton histoire est très belle.Je comprends que ce ne dois pas être facile à vivre d'être la fille du curé.


Si aujourd'hui,les prêtres qui vivent en couple se cachent,ce n'a pas toujours le cas,et il y a des histoires dans notre jeunesse qui faisait sourire les villageois,mais jamais le curé n'a été
rejeté,à ma connaissance.Les anciens avaient plus de bon sens que la société actuelle qui veut que chacun reste à la place qu'elle lui a désignée.


Bonne journée.


 

marie des vignes 21/09/2013 10:25



Bonjour joss, je suis de ton avis  on devrait laisser le choix à ces hommes d'église mais c'est vrai que maintenant malgré les apparences on est moins tolérants  surtout vis à vis des
catholiques, je le ressens assez fréquemment par de petites piques parçi , par là   bisous , il f ait beau , sûrement ausi chez toi  Bisous MTH



Présentation

  • : Le blog de marie des vignes
  • Le blog de marie des vignes
  • : quelques lignes sur ma vie quotidienne, des photos , les miennes, celles des autres, mes "coups de gueule" mes livres rectificatif, je n'ai plus 70 ans mais 75 ans... le temps passe si vite! je ne l'ai pas vu passé! tant mieux , c'est que malgré mon âge , je ne m'ennuie pas!!!
  • Contact

Profil

  • marie des vignes
  • Bonjour, j'ai 70 ans depuis un mois! Je suis mariée, j'ai 2 filles 2 gendres et 4 petits enfants,en même temps j'ai rapetissé de 1 cm et grossi de : mystère....
  • Bonjour, j'ai 70 ans depuis un mois! Je suis mariée, j'ai 2 filles 2 gendres et 4 petits enfants,en même temps j'ai rapetissé de 1 cm et grossi de : mystère....

Rejoignez-moi!

http://annuairepourlesnuls.fr/images/stories/lienaccueil.jpg

http://annuairepourlesnuls.fr/images/stories/boutonapln.gif

http://annuairepourlesnuls.fr/images/stories/capt__h154249_001.jpg

La communauté des Nuls

Recherche

Catégories