Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2015 1 01 /06 /juin /2015 15:07

Mes souvenirs ne seront pas "chronologiques".
Je les écris, d'un seul trait de plume (en l'occurence de stylo bille), quand ils me reviennent en mémoire.

Nous habitions au 17 rue Pasteur à Pantin, et oui, je suis une "fille du 9.3", au rez de chaussée, à la lisière du 19ème arrondissement, pas loin de la Porte de La villette , qui  était alors les "abattoirs" de la ville de Paris.

Il m'arrivera de vous en reparler quand je décrirais ma rue.

C'était un tout petit logement, dans ce temps là, le mot appartement ne cadrait pas avec notre modeste logis.

Une minuscule cuisine où on pouvait tout de même manger à 3.

Je me souviens d'une cuisinière en fonte bleu où la lessiveuse chauffait pour faire bouillir le linge, à côté , une sorte de réchaud à gaz avec un four, posé sur un petit  meuble en tôle peint en blanc.

Plus tard dans  le coin, il y aurait le premier  "Frigidaire" avec les premiers " Yogourths", un évier; avec au-dessus une glace, dessous étaient rangées les cuvettes ,pour faire la toilette.

Sous la fenêtre des placards fermés par des portes coulissantes que mon père avaient fabriquées.

Je me vois encore grimper  sur ces placards pour atteindre la fenêtre.

L'entrée, par rapport au reste, me semblait grande.
Un rideau avec des rayures "matelas" bleu et jaune" , masquait une penderie.
Dans un coin, séparé de la penderie par un autre rideau : le seau hygiénique, pour les besoins urgents de la nuit. Car les WC se trouvait dans la cour, WC "à la turque" que nous partagions avec la concierge et les boulangers.

La pièce principale au carré, avec dans le fond une alcôve où j'avais mon lit, qui devint plus tard  un "divan-lit". On ne disait pas "banquette" !

Mes parents dormaient dans un autre divan dans la pièce.

Tous les soirs il fallait pour déplier le lit, pousser la table  avec les chaises dessus, contre la fenêtre. Une armoire à côté de la fenêtre, et c'est tout, ah, j'oubliais un placard dans le coin vers la fenêtre et surtout la cheminée, seul luxe , en marbre, qui servait quand on devait allumer le "mirus".
Je me souviens du premier papier peint: des arabesques bleu ciel sur fond blanc. Couchée, je m'imaginais des paysages, des visages, je m'évadais......

                                                                  à suivre

MTH

MTH

Partager cet article

Repost 0
Published by marie des vignes
commenter cet article

commentaires

CADIX 02/06/2015 07:28

Une autre époque ! J'ai aussi plein de souvenirs de ma jeunesse ! Notre appartement ressemblait au tien ! on ne connaissait pas encore tout ce confort, et ma foi, même si c'était pas toujours facile, on n'en souffrait pas du tout !!! j'ai un peu honte de dire ça, mais maintenant, quand un lave-vaisselle, ou autre appareil ne fonctionne pas, je suis catastrophée !! On oublie vite !! Bises. FRANCOISE

marie mathieu 02/06/2015 09:00

Coucou Françoise, c'est bien vrai, habituée maintenant à notre confort, il ne faut surtout pas que celui çi nous fasse défaut. Je n'ai , moi non plus , pas souffert de cette époque, et puis dans notre rue , on était tous, plus ou moins logés à la même enseigne bisous MTH

flipperine 01/06/2015 23:46

que de souvenirs

marie mathieu 02/06/2015 09:01

Bonjour Flipperine et ce n'est pas fini!!! bonne journée MTH

josse 01/06/2015 21:03

Mes parents ont achetés la maison en 1950, j'avais 2 ans
Les WC était au fond de la courette dans laquelle il y avait une buanderie et une citerne
On entrait par la petite cuisine,où il y avait la cuisinière à bois, la table, la pierre, qui servait d'évier pour la vaisselle et de lavabo pour la toilette, était dans la grande pièce où il y avait 2 grands lits et des placards de chaque côté d'une cheminée.Et une petite chambre pour les parents, qui deviendra dans les années 60 la salle de bains et les WC, quand 2 chambres auront été aménagées dans le grenier, auxquelles nous accédions par un escalier extérieur, pas de chauffage ni isolation dans ses chambres, il y faisait très froid l'hiver, heureusement, il y avait les gros édredons de plumes.
La maison est toujours là, avec des modifications au fil du temps, j'y suis allée cet après-midi, mais maintenant qu'elle est vide, je n'aime pas trop y rentrer. C'est une coquille sans âme.
Tes souvenirs appellent les miens...qu'elle est loin l'insouciance de la jeunesse et l'époque où l'eau sur l'évier était déjà un luxe.
Continue à nous passionner avec tes histoires du passé.
Bonne soirée.

filochette 01/06/2015 19:15

pas de petit appartement !!!!mais pas de chauffage central !!!les matins d'hiver a nôtre réveil de belles étoiles de givres !!!!gros bisous

marie mathieu 02/06/2015 09:32

Bonjour Joss, je comprends que tu ne te sentes pas à l'aise quand tu retourne dans la maison de ton enfance, elle a perdu son âme, j'ai éprouvé la même chose avant le déménagement pour le village où je suis, mes parents étaient déjà partis et j'ai du aller rechercher quelques affaires, c'était sinistre!!! bisous MTH

marie mathieu 01/06/2015 20:40

Bonsoir Filochette, les temps quoiqu'en en dise étaient plus durs, enfin il me semble . Bisous MTH PS: dans ton voyage , as-tu vu de la misère? du travail dur bien sûr dans les rizières mais après?

Mitou 01/06/2015 19:09

coucou Marie
Les gens se contentaient de peu à cette époque là !! tu décris bien ton petit chez toi et tes souvenirs sont intacts ! Nous avions aussi un "mirus" et bien entendu les wc dans la cour !!
Tu sais quoi et bien moi je suis née dans une baraque Américaine de l'après guerre dans notre ville plus beaucoup de maisons debout après la guerre ! Nous avions deux pièces au dessus du garde meuble chez mon arrière grand père une cuisine avec un lit cage où je dormais avec ma soeur et la chambre pour mes parents . Ma mère m'a raconté qu'il faisait si froid qu'elle avait du boucher avec du papier journal les fentes entre les planches !! Nous y avons habité 4 où 5 ans ensuite on a eu un HLM avec wc mais pas de douche une baignoire sans eau chaude !!
Tu vois c'était pas le luxe non plus mon père y habite encore mais il y a eu des travaux depuis !! lol
gros bisous
MITOU

marie mathieu 01/06/2015 19:12

Bonsoir Mitou, je vois que je ranime pas mal de souvenirs communs , et je me sens moins seule, c'est vrai que ce fut une dure période, finalement on s'en est bien tiré, tu ne trouves pas, c'est beau ces tranches de vie que vous m'écrivez en réponse . Merci Bisous et bonne soirée MTH

Présentation

  • : Le blog de marie des vignes
  • Le blog de marie des vignes
  • : quelques lignes sur ma vie quotidienne, des photos , les miennes, celles des autres, mes "coups de gueule" mes livres rectificatif, je n'ai plus 70 ans mais 75 ans... le temps passe si vite! je ne l'ai pas vu passé! tant mieux , c'est que malgré mon âge , je ne m'ennuie pas!!!
  • Contact

Profil

  • marie des vignes
  • Bonjour, j'ai 70 ans depuis un mois! Je suis mariée, j'ai 2 filles 2 gendres et 4 petits enfants,en même temps j'ai rapetissé de 1 cm et grossi de : mystère....
  • Bonjour, j'ai 70 ans depuis un mois! Je suis mariée, j'ai 2 filles 2 gendres et 4 petits enfants,en même temps j'ai rapetissé de 1 cm et grossi de : mystère....

Rejoignez-moi!

http://annuairepourlesnuls.fr/images/stories/lienaccueil.jpg

http://annuairepourlesnuls.fr/images/stories/boutonapln.gif

http://annuairepourlesnuls.fr/images/stories/capt__h154249_001.jpg

La communauté des Nuls

Recherche

Catégories